DU POISON DANS LE GODET

Publié le par ZEITNOT

Il est dru et rouille de poil. Tandis que les autres parlent, sous la barre des sourcils le regard est tantôt moqueur tantôt pourfendeur et tout le corps s’impatiente. Les doigts malaxent une invisible boule de glaise, les jambes ne trouvent pas leur place, le buste s’enfle nerveusement, le fessier broie le siège, plantée sur un fort cou la tête pivote sans cesse à la recherche de la caméra. Sourires et mimiques sont grêle de horions mitraillant les contradicteurs. Vif en verbe, il sait tout, a tout fait, tout vu, tout vécu, tout compris et a des solutions pour tout. Cerné par les cancres, les incapables et les pleutres, il ferraille avec superbe en s’enivrant de sa fougue et de ses errements ; braillard, il assène des chiffres sortis de nulle part afin d’étayer ses énormités. C’est un forgeron qui fabrique les vérités brutales constituant son arsenal de démagogue familier. Hier, invité sur le plateau de ce soir ou jamais, le rustre Michel Godet parla des « nés sous x » en faisant l’économie du mot enfants, comme on a pris l’habitude barbare de dire les SDF en omettant personnes. Quarante pour cent d’entre eux ont dû rendre des comptes à la justice ! D’où jaillissait l’alarmante statistique ? à quoi servait-elle ? mêlée à une logorrhée sécuritaire fustigeant les parents démissionnaires, l’éducation qui n’est plus ce qu’elle était, la déclaration du croque-mitaine tombait là comme une mouche dans une tasse de lait. Ah ! Si, en son temps celle qui m’adopta avait entendu un Monsieur Godet… Femme intelligente et généreuse, le triste tribun j’en suis certain ne l’aurait pas détournée de son humanité. Espérons que ceux qui sont actuellement sur ce chemin ne renonceront pas, mais, si d’aventure, tout par la suite ne se passe pas au mieux, ils auront été doctement avertis. Quarante pour cent ! Ce n’est pas rien quand même, quel risque ! Quel danger pour les familles ! Quel péril pour la société ! Dites Monsieur Godet, j’ai une idée pour les « nés sous x », on pourrait peut-être en faire des sujets de laboratoire, ainsi l’engeance ne menacerait pas les braves gens, elle serait utile, de plus ces gueux conçus et nés dans le péché expieraient la faute de leurs ascendants…

 

LISZT un sospiro

http://youtu.be/4aOw0sU24Ho

 

Pour arsenic, fidèle compagne en racisme et en sottise du tavernier, je ne publie pas votre immondice bien que pour une fois vous ayez oublié de supprimer votre lien..

 

images-7--copie-1.jpg

Publié dans TETES A CLAQUES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

automne81 19/04/2011 09:27



bonjour zeinot


c'est vrai que ce que tu dis est exact ,je comprends que ça doit être un choix difficile,pour tout ces enfants nes sous x...déjà rien que le nom j'aime pas.. né sous X..ils auraient pu trouver
autre chose  !!


pauvres gosses ,parfois pauvres mères aussi  parfois jen suis sure!!!


bises et bonne journée zeinot...



tanya 18/04/2011 10:40



Ce Mr Godet est une personne sans aucun coeur qui dit des choses monstrueuses sans même s'en rendre compte.



automne81 14/04/2011 17:58


je regrette de ne pas avoir vu cette émission ,mais j'en ai vu une autre cette apmd ,sur la cinq ,et je trouve que les meres qui accouchent sous x devrait laisser un tout petit quelque chose a
l'enfant qu'elle abandonne ,car j'estime que chacun est en droit de savoir d'ou il vient !!! certes la mère qui fait ce geste a sans doute ses raisons,je ne lui jette pas la pierre ,mais certains
enfants nés sous x souffrent toute leur vie de ne pas savoir...
bises et bonne soiree zeitnot..


ZEITNOT 17/04/2011 19:30



Merci pour ton commentaire, j'ajoute...


Le fait de tout ignorer de ses origines blesse un certain nombre de gens, et je les comprends.
Cependant, m’étant un peu intéressé à la question, ayant lu ou entendu beaucoup de témoignages, cette interrogation est d’autant plus forte chez des sujets qui sont assez centrés sur eux-mêmes et
qui ont une vision un peu restreinte de l’être et confèrent plus d’importance aux origines qu’à ce que l’on est et à ce que l’on fait. Enfin, car le sujet est tellement vaste et sensible,
beaucoup de ceux qui après des recherches complexes et épuisantes qui ont bouffé une partie de leur vie ont fini par « débusquer » leur mère ont été très déçus. Vers quinze ans j’ai eu
cette tentation, et puis j’ai renoncé, je crois que j’ai été sage….  



Barovin 11/04/2011 18:34


professeur de son état au CNAM, et non moins docte crétin , il intervient souvent chez CALVI(F5) pour débiter son discours poujadiste, anti social et donc maintenant sécuritaire.....Comme disait
Gabin dans un film :"quand les cons seront sur orbite, tu n'auras pas fini de tourner..."....Ses gens dépourvus d'empathie sont plus à plaindre qu'à blâmer ...


ANTO 11/04/2011 10:35


Salut ,il n'y a rien de pire que ceux qui ont la science infuse et qui entendent la distiller à tout le monde ,les écrans sont pleins de gens qui s'écoutent parler alors qu'ils n'ont pas grand
chose à dire .