QUESTION DE VOCABULAIRE

Publié le par ZEITNOT

Ce soir Thierry Guerrier consacrait C dans l'air au titre de Marianne le voyou de la république. Jean-François Kahn comparaissait. L'un des experts torpillait le mot employé en lui prêtant la signification de délinquant, ce qui lui permettait d'évoquer tous les délits dont le polémiste pourrait avoir à répondre. Expert en quoi je ne sais, mais sûrement pas en vocabulaire. Le Grand Robert en deux rubriques nous dit :

  • Gamin des rues déluré et mal élevé.
  • Homme (souvent jeune homme) d'une classe sociale en général moyenne ou basse, de mœurs et de moralité condamnables.

Dans la liste des synonymes aucune trace de délinquant.

Ainsi vont les choses… Il me semble superflu d'en dire plus à propos du mot, lisez la démonstration de J.F Kahn dans l'hebdomadaire, et si vous êtes radin l'excellent billet d'Axel http://axel21.over-blog.com/article-flic-ou-voyou-55190477.html 

Parlons de l’expert.

J'ai souvent canonné le tavernier et ses clients tous péremptoires, tous violents et haineux, tous visiblement ivres de leur supériorité « raciale », tous antisociaux. À ces prétendus êtres supérieurs j'ai fait remarquer la pauvreté de leur vocabulaire, leur impotence grammaticale, leur effarante inculture. Ces constatations les ont rendus fous de rage, s'ils avaient un peu réfléchi peut-être auraient-il compris que je m'attaquais à ce qui chez eux aurait pu être modifiable, alors que la couleur de la peau, l'effroyable pesanteur d'un milieu totalement défavorisé, le dénuement…

En parlant il m'est souvent arrivé de renoncer à un mot car en l'espace d'un dixième de seconde j'avais un doute quant à son sens exact, mon dictionnaire intime était flou. En écrivant, j'ai souvent vérifié la justesse d'un mot, d’un verbe ou d’un adjectif, je suis outillé c'est vrai, Grand Robert et Littré, mais je n’ai pas d’écran géant. Même si je suis un « détritus stalinien, un vieux maquereau et une pourriture* », j’ai le sentiment qu’il faut tendre lorsque l’on s’exprime à la précision et à l’honnêteté dans le choix des mots. L’expert n’étant pas comme les ivrognes de la taverne en peine de savoir, l’expert ayant sans doute préparé son intervention s’est livré à une bien crasseuse imposture, et comme il a fondé toute son argumentation sur une synonymie abusive, l’expert aurait mieux fait de s’abstenir, lui n’est pas pardonnable. Mais à C dans l'air, bien des experts sont des affidés du Président.

* Maigre échantillon des douceurs dont les amis du tavernier m’ont décoré.

 

Consolation HUGO WOLF

Martha Mold http://www.youtube.com/watch?v=LGRw8vNI1eU

Elisabeth Schwartzkopf http://www.youtube.com/watch?v=8DP78K8kdl0

Lucia Popp http://www.youtube.com/watch?v=V3Yl1rY0ym0

images-7--copie-1.jpg

Publié dans DERISION

Commenter cet article

tanya 31/10/2010 11:33


Dans cette émission les experts sont des experts partisans et majoritairement des amis de l'UMP je trouve ça honteux vraiment.


D.KELLER 14/08/2010 00:46


Quelle leçon !


mocekx 12/08/2010 15:33


on ne pourra jamais demander à un vautour d'être un aigle..... les trois voix sont tout simplement remarquables!


anto 12/08/2010 13:32


A ses débuts "C dans l'air "était une émission qui sortait un peu de l'ordinaire ,depuis Calvi semble avoir d'autres visées et a rectifié le tir .Le poste de Chabot le récompensera sans doute
....et pour revenir à ton texte ,je pense que l'on ne dit bien ce que l'on conçoit bien (Boileau l'a dit avant moi ) ,et je crois que sur les plateaux télé il y a trop de personnes qui s'écoutent
parler ,sans avoir la moindre idée précise du sujet du jour .


Jacques Lepeu 12/08/2010 13:06


Merci, coordonnées envoyées. J'ai compris le second sens de votre pseudo, les échecs je savais mais le reste j'allais dire que c'est une surprise, à la réflexion non, nous étions toujours surpris
d'entendre parler d'homorphismes et d'axiomatique dans une langue aussi riche.