L'AMERTUME D'UN FERMION

Publié le par ZEITNOT

 

On le sait, les histoires de rivalités entre familles sont toujours très compliquées… Il n'y a qu'à se souvenir des Crapulets et des Monteladessus. Songeons aussi que plus il y a de membres, moins c'est simple. Même septuagénaires, frères et sœurs se jettent encore à la tête de vieilles bisbilles de nounours éborgnés, de jouets brisés et de parts de gâteau inégales. Cousins et cousines se jalousent allègrement au fil du temps, quant à la cohorte des brus on se croirait dans les coulisses de Secret Story...

 

Nous, la belle famille Fermion, nous formons une communauté assez apaisée, sans doute parce que nous sommes des bâtisseurs et, malgré un certain Pauli qui a voulu jeter la zizanie entre nous avec ses principes d'exclusion, que nous soyons de la branche Lepton ou Quark nous faisons notre boulot sans moufter. Oui, oui, peut-être, me rétorquerez vous en évoquant les Quarks : bien qu'étranges ou charmants, ils ont des relations bizarroïdes, ils connaissent des hauts et des bas, adorent jeter le trouble puisque certains ont même changé d'identité, reconnaissez que ceux qui se déclaraient beauté ou vérité ne se mouchaient pas du coude ! Je vous entends dire ça. Que vous répondre ? Rien ou presque… Oui la vie est compliquée, et même en empruntant l'intégrale de chemin chère à papy Dirac et tonton Feynman, l'existence est pleine d'incertitudes, de décohérences, de dualités, n'oubliez  pas que même l'amer Schrödinger n'a pas osé y risquer son pauvre chat. Cela posé, allons à l'essentiel… Si chez nous tout est limpide, on ne peut pas en dire autant de la tribu Boson. Une famille impossible celle-là, issue de louches amours entre Satyendranath Bose, de quelle couleur était-il avec un nom pareil, et ce vieux filou de Dirac dont le patronyme trompeur masque son appartenance à la Perfide Albion. Bref, des gens que l'on peut jauger néfastes, des gens qui veulent nous mener au bord du gouffre, à deux pas, Dirac surtout. Revenons à ces canailles de bosons :

Ô, W+, W- , Z° plus des gluons qui carburent au rouge, se mettent au vert en n'y voyant que du bleu, des combinards qui, non contents de se combiner, combinent leur charge, des nuisibles qui pourraient être neuf mais parce que la liberté a des limites sont cantonnés à huit. Bien fait ! Et puis, le Horla, le spectre, le monstre imaginé par trois fous dont un seul a osé lui laisser son nom. Le Higgs. Comme les marins disent le Horn, comme jadis on bramait Eldorado !  

 

Sale engeance de Boson ! C'est un véritable malfaisant qui a précipité en biberine un sinistre gang de budgétivores. Ces infâmes escrocs, lassés du LEP où ils avaient commis tant d'horreurs, ont fait construire une immense demeure afin de rencontrer leur abjecte idole : le Higgs.  Ils organisent dans ce cirque, le LHC, des jeux cruels en télescopant des protons que leur parentèle Hadron sacrifie sans vergogne. Sauvagerie absolue. Ah ! Si les protons criaient et saignaient, peut-être y aurait-il moins de massacres, si on a confiance dans l'humain on peut l'espérer...  

à quoi veulent-ils parvenir ces déments qui parlent de grande unification et de supersymétrie, de cordes et de je ne sais quoi encore, un vrai sac de nœuds leur histoire ! J'ai bien une idée et je vous la livre : une foi ce Higgs trouvé, ils feront une sardanapalesque fiesta, ils seront tous aussi ronds que leur collisionneur, ça fait cher pour la beuverie.

 

Merci à Fomahault qui m'a donné l'idée de publier cette plainte que j'avais entendue en Helvétie mais scandaleusement négligée, cynisme mathématique oblige...

 

Rions un peu…

http://www.youtube.com/watch?v=qtf2Q4yyuJ0

http://www.youtube.com/watch?v=jEK_HRjssVg

Consolations…

Par R. Streich http://www.youtube.com/watch?v=COAptyz_GRY

Par L.Popp http://www.youtube.com/watch?v=_ufeyarJxNQ

 

Et toujours…images-7--copie-1.jpg

 

Publié dans DERISION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anto 20/05/2010 18:16


C'est sans doute notre spin qui engendre le spleen dont nous sommes atteints .


ZEITNOT 20/05/2010 19:52



Je vois que l'on sait des choses sur l' Île de beauté...



tanya 20/05/2010 09:53


Bon je n'ai pas tout compris (je vais m'informer) mais c'est sûr qu'il a beaucoup de violence dans cet endroit. J'ai deux questions :
est-ce que les protons ont des airbags dans leurs voitures ?
et surtout que fait la police ?
Mais c'est très drôle vraiment.


ZEITNOT 20/05/2010 19:58



Chère Tanya, la vétusté des équipements fait qu'il n'y a pas d'airbags. Et pour la police, la mettre en contact avec les ivrognes qui sévissent là-bas risquerait de la précipiter dans des zones
très imbibées. Enfin, si vous avez besoin d'informations complémentaires, c'est avec un très grand plaisir que j'essaierai de vous les fournir.



fomahault 19/05/2010 19:38


Plus sérieusement, le vocabulaire choisi par les physiciens ces derniers temps est particulièrement poétique... et quelques fois, je me demande s'ils sont inspirés par Lewis Caroll ou s'ils ont
inspiré quelques particules étranges de biberine frelatée.


ZEITNOT 20/05/2010 20:00



Un peu des deux sûrement, je me suis laissé dire qu'il y a aussi un élixir nommé Bardoin, une âme damnée m'a recommandé la chose, et depuis je divague...



fomahault 19/05/2010 19:34


Oh fatchedeu ! peuchère de moi ! va me falloir au moins dix ans pour décoder toutes les subtilités de cet article et pour rire bien là où il faut.. Allez, on s'y colle : par ordre alphabétique : D.
comme Dirac..
alooooors, un type qui a utilisé les crochets de Poisson ... un pescaïre, lui c'est plié..
suivant !
Pour les gluons... facile, j'ai regardé Téléchat quand j'étais pitchounette !