AINSI VONT LES CHOSES...

Publié le par ZEITNOT

OFF

Nicolas Domenach et Maurice Szafran publient un ouvrage racontant vingt années d'entretiens confidentiels*avec N.Sarkozy.  Cette lecture assène une singulière surprise : les deux hommes ont admiré, plus… Ils ont été charmés et fascinés par le personnage, espérons qu'ils ont repris leurs esprits.

À bien y réfléchir la surprise est inquiétante : comment ces hommes intelligents, cultivés, bien élevés, comment ces hommes ayant l’expérience de la chose et de la faune politique ont-ils pu se berlurer à ce point ? Comment la goujaterie et la vulgarité attestées par quelques anecdotes ébouriffantes, comment l’effarant narcissisme, la mégalomanie solsticiale, la sombre paranoïa, l’absolue cruauté, la répugnante mesquinerie du sujet ne les ont-ils pas secoués et dégoûtés ? Mystère et consternation…

* L’incorrigible fanfaron n’a jamais demandé que ses lamentables propos et ses mœurs de palefrenier soient tenus secrets.

 

À l’heure où le Président vient d’appeler Alain Juppé on se réjouit de découvrir la haine et le mépris que Nicolas Sarkozy voue à son tout nouveau Ministre d’état.

 

la charité des salauds

Les Restos du Cœur n’ont plus rien ce qui prouve que la « reprise » ne bénéficie qu’aux nantis. Une collecte était organisée près de chez moi. Deux sexagénaires glosaient à ce sujet : je donne un peu mais je prends des produits que les arabes ne peuvent pas consommer, l’autre approuvait avec enthousiasme. Le Tavernier ne se réjouirait pas complètement puisque lui ne donne jamais et fustige toute solidarité. J’espère que si un jour il a besoin de sang l’abject personnage refusera, à moins que du sang de cochon…

 

mots d’excuse.

Les parents écrivent aux enseignants. Puisque j’ai évoqué le Tavernier et ses fidèles qui souvent regrettent leur bon temps, que ces guignols se rassurent : la sottise, la suffisance et l’illettrisme sont toujours honorés par leurs descendants.

 

direct

Benoist Apparu défend nerveusement, en crachotant comme à son habitude, et avec une mauvaise foi alambiquée la réforme fiscale que l’UMP concocte. Je ne sais pas, mais je ne parviens pas à m’apitoyer sur le sort de ceux dont le patrimoine a été multiplié par dix en moins de quinze années.

En dessous de 800 000 € rien…

 

0,55% entre 800 000 et 1 290 000 €, il n’y a pas de quoi pleurer me semble-t-il. Surtout lorsque l’on sait que les sous-évaluations sont pléthoriques et les stratégies de contournement très nombreuses. In fine, c’est déjà un acte de campagne électorale puisqu’il pèse environ 600 000 voix.

 

Liszt Consolations N°2 par W.Horowitz

http://www.youtube.com/watch?v=B-ZgGdw0XIM

 

Et toujours…

images-7--copie-1.jpg

 

Énormément de travail en ce moment, j’irai vous lire demain.

Publié dans DERISION

Commenter cet article

BMB 08/03/2011 21:38


Que de bonnes nouvelles ! Au bar de la marine le tavernier doit pavoiser...


fusette 08/03/2011 17:57


Bonsoir voisin. Justement Domenach était à l'émission "mots croisés" hier soir.J'en ai retenu que Sarkosy était ni plus ni moins qu'un tyran colérique, faisant marcher tous ses ministres à la
baguette..et ils doivent apprécier puisqu'aucune démission "spontanée" depuis le début du quinquennat..
Pour les restos..le principal est de donner ..alors les réflexions de bas étage sont sans importance...


evelyne 06/03/2011 18:05


la liste chez les restos du coeur s'allonge ,et tu crois que nos gouvernant s'en emeuvent???
c'est ecoeurant !
bises et bonne soiree zeitnot...


Fomahault 05/03/2011 22:33


Up : malgré les éructations tant racistes qu'imbéciles d'un styliste aviné, l'industrie du luxe se porte bien... (doit-on dire "malgré" ou grâce à ... la question reste entière, l'autre question
étant : ledit styliste est-il assez navrant pour être considéré comme un consommateur virtuel du tavernierle tavernier ?)


Xavier Lainé 05/03/2011 20:53


L'abjection en mode de gouve rnement, la furie pour toute présidence, voilà la France tombée plus bas qu'aux temps les plus sombres de l'état français et de la collaboration.